Ophélie Gaillard

ophelie-gaillard

« Si le dessin est d’une précision calligraphique, le geste souple, direct, emporte l’auditeur dans des mouvements qui ont la fluidité d’un torrent de montagne. »

… pouvait-on lire dans l’édito du magazine Diapason de juin 2011 (diapason d’or pour les suites de Bach). Et la presse anglo-saxonne de renchérir : « Gaillard mène le peloton » lit- on dans Strad Magazine en août 2011, tandis qu’en 2007 le Times saluait déjà « le doigté de magicienne de Gaillard, un grand cœur lyrique et un kaléidoscope de couleurs. »

Un esprit d’une curiosité insatiable, le goût du risque, un appétit immodéré pour tout le répertoire du violoncelle concertant sans frontières ni querelles de chapelle, voici sans doute ce qui distingue très tôt cette brillante interprète franco-helvétique.

Élue « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la Musique Classique en 2003, elle se produit depuis en récital aussi bien en Asie qu’en Europe et est l’invitée des orchestres les plus prestigieux comme l’Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo, le Royal Philarmonic Orchestra ou le New Japan Philarmonic.

En 2005, Ophélie Gaillard fonde le Pulcinella Orchestra, un ensemble dédié à l’interprétation sur instruments historiques.

Leurs enregistrements consacrés à Vivaldi, Boccherini et Bach, puis Carl Philipp Emanuel Bach en 2014 et 2016 reçoivent les plus hautes distinctions discographiques (Diapason d’Or de l’année, Choc Classica, ffff Télérama…).

Elle est aussi l’interprète privilégiée de compositeurs actuels, travaille en étroite collaboration avec danseurs et comédiens et enregistre pour Aparté plusieurs intégrales saluées par la presse : Bach, Britten, Schumann, Fauré, puis Chopin et Brahms.

Un large public plébiscite son album Dreams réalisé à Londres dans les mythiques studios d’Abbey Road avec le Royal Philharmonic Orchestra. 

Ophélie Gaillard

Ophélie GaillardElle joue en soliste avec les orchestres de Cannes-Provence-Alpes Côte d’Azur, de la Radio Polonaise sous la direction de Gabriel Chmura, de Picardie sous la direction de Edmon Colomer, l’European Camerata, Franz Liszt de Budapest, le New Japan Philharmonic sous la baguette de Werner Andreas Alpert, le Bangkok Symphony Orchestra, l’Orchestre de Chambre de Moscou, l’Orchestre de Chambre de Toulouse, l’Orchestre de la Radio Roumaine, l’orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de James Judd.

Pédagogue recherchée, elle donne des masterclasses en Asie, en Amérique latine et centrale, et est invitée comme membre de jury de concours internationaux comme celui de l’ARD.

Elle est nommée professeur à la Haute école de Musique de Genève en 2014.

On peut l’entendre régulièrement sur les ondes de France Musique, Culture, Inter, Radio Classique, Espace 2, la BBC, Radio 3, et la voir sur France 2, Mezzo ou Arte.

En décembre 2015 son double album Alvorada est un grand succès public et se trouve classé Star Recording par le Strad Magazine. Ce programme mêlant musiques savantes et populaires espagnoles et sud-américaines tourne depuis régulièrement en Europe et en Amérique latine.

Après le succès international du premier volume (Diapason d’Or de l’année 2014, distinction dans Strad Magazine) est paru courant 2016 chez Aparté un deuxième album Carl Philipp Emanuel Bach plébiscité par la presse : Diapason d’Or, Choc de la Musique Classica, ffff Télérama.

Invitée dans la prestigieuse série des concerts donnés dans la cour d’honneur du Palais Princier de Monaco, elle enregistre dans la foulée son prochain disque, Exils (parution printemps 17) autour des concertos de Korngold et Bloch, avec l’Orchestre Philharmonique de Monte- Carlo placé sous la direction de James Judd.

Ophélie Gaillard joue un violoncelle de Francesco Goffriller 1737 généreusement prêté par le CIC, et un violoncelle piccolo anonyme flamand.

Sinfonia No. 3 in C Major, Wq. 182/3 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
icon-downloadicon-download
  1. Sinfonia No. 3 in C Major, Wq. 182/3 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  2. Harpsichord Concerto in D Minor, Wq. 17 Allegro - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  3. Harpsichord Concerto in D Minor, Wq. 17 Un poco adagio - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  4. Piccolo Cello Sonata in D Major, Wq. 137 Allegro di molto - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  5. Sinfonia in E Minor, Wq. 178 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  6. Cello Concerto in B-Flat Major, Wq. 171 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  7. Cello Concerto in B-Flat Major, Wq. 171 Adagio - Carl Philipp Emanuel Bach 2