sandrine-piau

Sandrine Piau (soprano)

Révélée au public par la musique baroque aux côtés de William Christie, Philippe Herreweghe, Christophe Rousset, Emmanuelle Haïm, Sigiswald Kuijken, Gustav Leonhardt, René Jacobs et Nikolaus Harnoncourt, Sandrine Piau affiche aujourd’hui un large répertoire reflété par une abondante discographie et confirme sa place d’exception parmi la nouvelle génération de chanteurs français.

Sur la scène lyrique, Sandrine Piau alterne les rôles baroques, classiques et romantiques. Ceux qu’elle a récemment endossé se composent de Cléopâtre (Giulio Cesare) à l’Opéra de Paris, Mélisande à Nice et à la Monnaie, Ännchen (Der Freischütz), Pamina (Die Zauberflöte) et Donna Anna (Don Giovanni) au Théâtre des Champs-Elysées, Poppea à Cologne, Sandrina dans une nouvelle production de La Finta Giardiniera à la Monnaie, Ismène (Mitridate, Re di Ponto) au Grand Théâtre de Genève ou encore Sophie (Werther) au Capitole de Toulouse et au Théâtre du Châtelet.

En concert, elle se produit dans L’Enfant et les sortilèges (Myung-Whun Chung et Charles Dutoit/Boston Symphony Orchestra), La Création (Daniel Harding), Jeanne d’Arc au bûcher (Kurt Masur/Philharmonie de Berlin), Le Songe d’une nuit d’été (Philippe Herreweghe, CD), Elias de Mendelssohn (Michel Corboz/Teatro Colón), la Messe en ut (Ivor Bolton/Festival de Salzbourg), Le Martyre de Saint Sébastien de Debussy (Eliahu Inbal/Berlin), ou encore dans Les Illuminations de Britten (Wigmore Hall)

En récital, elle a pour partenaires les pianistes Corine Durous, Alexandre Tharaud, Christian Ivaldi, Georges Pludermacher, Myung-Whun Chung et Jos van Immerseel, avec lequel elle a enregistré des mélodies de Debussy (Prix Ravel aux Orphées).

Sandrine Piau enregistre exclusivement pour Naïve. Son disque Après un rêve fait suite à Évocation et témoigne de sa relation privilégiée avec Susan Manoff, avec laquelle elle se produit régulièrement en récital (Carnegie Hall, Wigmore Hall, tournée aux USA et au Japon). Son dernier album Le Triomphe de l’Amour enregistré avec Les Paladins et sorti en mars 2012 fait renaître les œuvres oubliées des opéras français des 17ème et 18ème siècles.

Elle interprètera prochainement Constance dans Le Dialogue des Carmélites au Théâtre des Champs Elysées, sera de retour à l’Opéra de Paris pour Alcina et chantera dans Ariodante au Festival d’Aix en Provence.

Sandrine Piau a été faite Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres en 2006 et sacrée « Artiste lyrique de l’année » aux Victoires de la musique classique 2009.

Chanteurs

Sinfonia No. 3 in C Major, Wq. 182/3 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
icon-downloadicon-download
  1. Sinfonia No. 3 in C Major, Wq. 182/3 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  2. Harpsichord Concerto in D Minor, Wq. 17 Allegro - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  3. Harpsichord Concerto in D Minor, Wq. 17 Un poco adagio - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  4. Piccolo Cello Sonata in D Major, Wq. 137 Allegro di molto - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  5. Sinfonia in E Minor, Wq. 178 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  6. Cello Concerto in B-Flat Major, Wq. 171 Allegro assai - Carl Philipp Emanuel Bach 2
  7. Cello Concerto in B-Flat Major, Wq. 171 Adagio - Carl Philipp Emanuel Bach 2